La promenade à vélo le long des berges ombragées de la Loire ou la flânerie à bord d'un pittoresque bateau électrique, louable sans permis, la traversée des sites historiques où combattit la Pucelle d'Orléans contre les Anglais, la visite de la cathédrale Sainte-Croix, érigée sur des vestiges romans, du musée des Beaux-Arts abritant un somptueux cabinet de pastels, de l'Hôtel de ville Renaissance, anciennement hôtel Groslot, la balade sur le site naturel du parc de la Source vous ont ouvert l'appétit. Laissez-vous guider vers un restaurant à Orléans, digne de la réputation qu'on attribue au Loiret : culture maraîchère raisonnée, fraîcheur des poissons d'eau douce, tendreté des volailles et lapins, variété des gibiers, vins AOC gouleyants à foison.

Tradition mi-perpétuée, mi-modernisée des restaurants à Orléans

Retour au pays pour ce chef Eric Lecerf qui, dans un décor contemporain tamisé par des stores en bois blond, concocte une cuisine bourgeoise savamment renouvelée : Tête de veau à la plancha, Quenelle de brochet soufflée. Prenez le Lift pour accéder à une salle design avec vue sur le fleuve royal ou le cœur historique et consultez la carte : l'Éveil des sens précède la Quintessence de la mer ou le Meilleur de la terre, suivi par Quelques fantaisies sucrées. Eugène vous reçoit dans une ambiance pastel cosy et ravira vos papilles avec des produits locaux travaillés avec herbes et huile de Provence. À la Parenthèse, la tarte d'andouillette de Jargeau est relevée de vinaigre d'Orléans et des agrumes acidifient à point la fricassée de fins poissons.

Créativité alliant saveur et style

Chez Jules, testez les mariages de goûts audacieux qui font la marque du chef : le maquereau flirte avec l'andouille, la pintade avec le gingembre, les carottes en deux façons au dessert, avec l'orange. L'Ardoise, elle, suggère en entrée la Fraîcheur mixée de carottes et oranges, Chantilly de daurade rôtie à l'aneth, puis en plat, des filets de sole meunière à la façon du chef que l'on devine très inspiré et novateur. Le savoir-faire et l'inventivité de l'Hibiscus se déploient sur une courte carte de saison aux intitulés prometteurs, telle la Rascasse, croûtée aux graines pistache-pavot, raifort, soja. Au Lièvre gourmand, l'ingrédient phare de chaque plat est décliné en cru/cuit, froid/chaud et s'accommodent familièrement de produits exotiques (soba, mirin, dal).

Bistrots à vin sans-façon et Loiret bio

Dans un restaurant à Orléans, vous préférez un bar à vin relax ? Le Ver Di Vin est un bar à vin culturel qui programme concerts, exposition de peintures, ateliers dégustation de vins de Loire mais aussi de saké et de whisky et vous régalera avec ses asperges locales cachées sous des tranches de jambon ibérique, son chausson de caille et son baba aux fruits exotiques. Fervent défenseur des crus naturels et bio, le caviste des Becs à vin mitonne tous les midi un plat du jour go sincère et un dessert aux fruits frais. Philosophie Slow Food et Fast Good pour Oh Terroir qui élabore à partir de produits bio locaux, des assiettes authentiques et saines comme le petit épeautre du Loiret servi avec une sauce faite maison au choix.

En savoir plus