Menu principal Ouvrir le menu de recherche

Spécialités lyonnaises : les incontournables de la gastronomie

PAR : Catherine Cervoni | 27 mai 2016

 
Brasserie Paul Bocuse - Gastronomie Lyon

Impossible de parler de gastronomie à Lyon sans évoquer Paul Bocuse qui a fait rayonner la cuisine française dans le monde entier. L’Auberge du Pont de Collonges, restaurant gastronomique de Collonges-au-Mont-d ’Or ne désemplit pas. Mais si vous n’avez pas le budget pour goûter sa soupe aux truffes noires V.G.E. (créée en 1975 pour l’Elysée), les Noix de coquilles Saint Jacques au beurre blanc et pommes soufflées, sa volaille de Bresse à la crème et aux morilles ou encore les écrevisses en nage au Pouilly Fuissé … vous pouvez bénéficier de son expérience sans casser votre tirelire.

Les brasseries de Paul Bocuse

Celui qui a été désigné comme le « chef du siècle » par The Culinary Institute of America a en effet notamment créé 4 brasseries à Lyon : « le Sud », « le Nord », « l’Ouest » et « l’Est » où l’on retrouve l’esprit de Paul Bocuse : une cuisine authentique et simple dans le respect des saveurs de produits frais et rigoureusement sélectionnés.

Au « Sud » vous trouvez des menus entrée et plat ou plat et dessert à 22,90 € - entrée, plat et dessert à 26,60 €. J’y suis retournée récemment et comme d’habitude j’ai retrouvé tout le plaisir de déjeuner en terrasse de cette brasserie située sur la place Antonin Poncet entre les berges du Rhône et la Place Bellecour.

Nous étions 3 et avons opté pour les plats à la carte. De mon côté j’ai retrouvé toutes les saveurs du sud dans une assiette de poissons grillés relevés d’un filet d’huile d’olive et de petits légumes croquants du marché (28,30 €).

Didier a opté pour une viande très tendre : le Pluma Ibérique Bellota (26.20 €), considérée comme l’une des meilleures pièces du cochon ibérique, elle doit son goût de noisette à l’alimentation de l’animal principalement composée de glands. Parfaitement cuisinée, servie rosée elle était fondante et juteuse à souhait.

Chloé, s’est laissé tenter par le bocconcini de volaille (22,50 €) :  ce fromage italien se mariant avec bonheur à un blanc de poulet doré était accompagné d’un risotto crémeux. « Le Sud » est une excellente brasserie pour une pause gourmande dans la capitale de la gastronomie.

Les Halles Paul Bocuse

Si elles ne sont pas à l’initiative du grand chef, elles ont été nommées ainsi en hommage à Paul Bocuse qui venait régulièrement choisir ses produits. Et pour cause, elles regroupent le fleuron de la gastronomie notamment régionale.

Les andouillettes du charcutier Bobosse

Bobosse, charcutier depuis une cinquantaine d’années est connu pour ses fameuses « andouillettes tirées à la ficelle » pur porc. Délicieuses juste grillées au four ou arrosées avec un verre de vin blanc ou encore à la moutarde, elles se déclinent également en gratin. Bobose a repris la fabrication des andouillettes à base de Fraise de veau arrêtées suite à la crise de « la vache folle » et c’est un bonheur pour tous les gourmets. Une autre grande spécialité lyonnaise vaut le détour : le « Sabodet » un plat réalisé avec les joues, oreilles et langues de porc. Au rayon des saucissons à cuire, vous pourrez les choisir natures, à la pistache ou encore briochés.

Vous en trouverez également chez Gast, ainsi que des jambons aux truffes et les incontournables des tables lyonnaises comme le cervelas pistaché, la Rosette et le Jésus.

La quenelle chez Giraudet et le fromage à La Mère Richard

 

Autre spécialité emblématique de la cuisine lyonnaise : la quenelle, produit phare de la maison Giraudet. Toujours moulée à la main, cette préparation à base de semoule de blé dur se prépare au four ou à la casserole en sauce. Giraudet a su créer une grande palette de saveurs : aux traditionnelles quenelles au brochet sauce Nantua ou à celles à la volaille de Bresse sauce Suprême s’ajoutent celles au pesto, au brochet à l’encre de seiche aux tomates Espelette … Giraudet s’est également diversifié en fabricant d’onctueuses soupes à savourer chaudes ou froides.

Impossible de terminer un repas sans du fromage et notamment l’inimitable St Marcellin de « La Mère Richard » toujours affiné sur paille.

Les desserts chez le chocolatier Voisin, chez Sève, et à la Maison Victoire

Si le célèbre chocolatier Voisin ne possède pas de boutique aux Halles de Lyon, vous retrouverez ses « coussins » - une ganache de chocolat et pâte d’amande avec une pointe de Curaçao - ou encore ses « cocons » à la Maison Victoire. Profitez-en pour goûter la tarte aux pralines ou encore les bugnes : petits plaisirs sucrés typiquement lyonnais.

Les amoureux du chocolat pourront également se rendre chez Sève, meilleur chocolatier de France en 2010 et 2011 et retrouver un large choix de gâteaux généreux, de macarons et autres douceurs toutes plus tentantes les unes que les autres.

Les Halles, mais pas que …

Si les Halles de Lyon sont un condensé des grands noms de la gastronomie lyonnaise - et bien d’autres auraient mérités d’être cités dans cet article - vous en trouverez tout au long de vos ballades citadines comme la Maison Guyot. Ce producteur de vins de la Vallée du Rhône et des Coteaux du Lyonnais possède une très belle cave Quai St Antoine, le long de la Saône. Ces équipes sauront parfaitement vous conseiller pour harmoniser vins et plats.

Difficile de venir à Lyon sans faire du lèche-vitrine devant celle de la Maison Pignol, place Bellecour. Ouvert en 1954, ce pâtissier s’est depuis diversifié et propose ses créations dans ses restaurants ainsi qu’un service traiteur. Si vous n’avez pas le temps de vous asseoir pour déguster un plat typiquement lyonnais comme le gâteau de foie avec des quenelles sauce écrevisse, vous pouvez emporter sandwich, salades et à plats à réchauffer ou encore pousser la porte de la pâtisserie et choisir parmi une cinquantaine de gâteaux ceux qui vous feront fondre de plaisir.


Chocolat Bouillet

Autre haut lieu de plaisir : le chocolatier pâtissier Bouillet dont le magasin historique est situé à la Croix Rousse. Desserts, chocolats, macarons et même viennoiseries dans la petite boutique qui jouxte le magasin … c’est un sans-faute sur toute la ligne.

Crédits photo : Catherine Cervoni

ARTICLES SIMILAIRES RESTAURANTS A LYON

Lyon : les grands noms de la gastronomie
Où sortir pour un premier rendez-vous ? 4 adresses emballantes pour emballer !
Où manger typiquement lyonnais dans la capitale des Gaules ?

- Où diner tard à Lyon ?

Toutes les bonnes adresses gastronomiques de nos blogueurs lyonnais !

 

> Découvrez nos Bons Plans Restaurant à Lyon !

 

Only Cath
PAR : Catherine Cervoni

Lire l'interview de Catherine

Catherine est née et a toujours vécu à Lyon. Aimant cette ville, elle s'intéresse à sa vie culturelle, ses loisirs, ses expositions et à tous les évènements qui animent Lyon. Elle a créé un blog Only Cath sur lequel elle présente ses coups de cœur.