CITY GUIDE LYON

Peintures Urbaines : un Art Lyonnais

PAR : CATHERINE CERVONI | 22.8.2014 |
Peintures Urbaines : un Art Lyonnais

Lyon compte environ 150 murs peints dont certains sont de véritables œuvres picturales, nous allons en découvrir quelques un en partant de la Croix-Rousse puis en longeant la rive gauche de la Saône.

1. Le Mur des Canuts

Angle boulevard des Canuts et Denfert Rochereau, Lyon 4ème.

Cette fresque peinte en trompe l'œil est saisissante de réalisme. Elaborée en 1987 et liftée en 1997 par la coopérative d'artistes lyonnais CitéCréation c'est la plus grande d'Europe avec ses 1 200 m2 d'un seul tenant.

Visites guidées et touristiques

S'appuyant sur la réhabilitation du quartier de la Croix-Rousse elle mêle tradition et modernité. La boutique « rêves de soie », celle des « routes de la soie » et le carrousel de Guignol sont des clins d'œil à la mémoire lyonnaise. Une banque avec distributeur automatique, une voiture d'un fournisseur d'électricité et une grue qui achève de bâtir un immeuble nous rappellent que nous sommes bien au XXIème siècle.

Les bâtiments sont organisés autour d'un escalier que l'on est prêt à gravir. Il ressemble aux nombreux autres de cet ancien quartier qui abritait les ateliers de soyeux et leurs ouvriers.

Les artistes ont magnifiquement joué avec les perspectives et les couleurs pour reconstituer un tableau si vivant qu'on a parfois du mal à croire que c'est une peinture.

2. La Fresque des Lyonnais

Angle du 49 Quai St Antoine et du 2 rue de la Martinière (Lyon 1er, bord de Saône).

Ce mur peint sur 800 m2 retrace 2000 ans d'histoire illustrés par 30 Lyonnais célèbres. Plus on s'élève dans les étages de l'immeuble, plus on remonte le temps. Le rez-de-chaussée est consacré à nos contemporains. Côté rue de la Martinière, c'est un Paul Bocuse plein de bonhomie qui accueille les clients dans le bistrot « le pot Beaujolais » alors que Frédéric Dard, un de ses « San Antonio » à la main lève un verre de rouge de l'autre. L'abbé Pierre, résistant et fondateur d'Emmaüs, côtoie le footballeur Bernard Lacombe tandis qu'un Bernard Pivot, étonné, sort d'une librairie particulièrement réussie. Côté quai St Antoine, le cinéaste Bertrand Tavernier, caméra à l'épaule surplombe « Des bistrots de cuisiniers » de Jean Paul Lacombe, un autre chef de file de la gastronomie lyonnaise.

Fresque des Lyonnais

Au 1er étage, Joseph Marie Jacquart, l'inventeur du métier à tisser éponyme, déploie un chatoyant ouvrage de soie peut-être dessiné par Philippe de la salle qui se tient sur le même balcon. Puis se dévoilent Pierre Puvis de Chavannes (peintre) et Giovanni da Verrazzano (le navigateur qui découvrit la future baie de New York) et enfin Claude Ier empereur Romain en toge rouge (10 années av JC – 54 ap JC)

Rue de la Martinière, le 1er étage accueille Antoine de Jussieu (botaniste) Marcel Mérieux en blouse blanche (créateur de l'institut portant son nom) et Claude Bernard (médecin), sur un autre balcon l'architecte Tony Garnier s'apprête à montrer un plan à Edouard Herriot (ancien maire de Lyon). Viennent ensuite Auguste et Louis Lumière inventeurs du cinéma et de la photo en couleur.

A l'étage supérieur on remarque le créateur de Guignol : Laurent Mourguet avec sa marionnette culte ainsi qu'Antoine de St Exupéry, l'écrivain du « Petit Prince ». En remontant on aperçoit la muse des salons sous la Restauration Juliette Récamier seule en robe jaune et Louise Labé poétesse de la Renaissance en discussion avec Maurice Scéve, un autre poète qui influença ceux de la pléiade.

On termine avec St Irénée le 2ème évêque de Lyon et Ste Blandine martyrisée en 177.

3. La Fresque Hommage à Tony Trollet

Rue Pareille, en face du mur des Lyonnais.

Inaugurée en septembre 2012, ce mur tout en hauteur représente l'atelier du célèbre peintre lyonnais (1857-1953) et quatre autres de ses œuvres emblématiques.

4. La Fresque de la Bibliothèque de la Cité

Angle quai de la Pêcherie et rue de la Platière (à 200 m de la fresque des Lyonnais en remontant les quais vers Bellecour)

Près de 500 livres, extraits de textes lyonnais ou d'auteurs ayant travaillé à Lyon couvrent ce mur dans un foisonnement étourdissant. On retrouve la pipe de Frédéric Dard, l'incontournable « Petit Prince » de St Exupéry mais aussi Rabelais, Voltaire, Reverzy … Deux détails sont assez drôles : tout en haut on devine une araignée pendue à son fil et de l'autre côté une soucoupe volante !

Fresque de la Bibliothèque de Lyon

Ce mur peint est un clin d'oeil au marché des bouquinistes qui se tient sur ce quai de la Pêcherie tous les week-ends de 10h à 18h.

La rue de la Platière accueille également un autre mur peint où figurent des panthères se promenant sur les fenêtres.

De nombreuses fresques très intéressantes graphiquement émaillent Lyon, on peut citer celle du « Musée urbain Tony Garnier » (8ème arrondissement, boulevard des Etats Unis), celle de « l'invitation au voyage en ville » consacré aux transports (3ème arrondissement, rue Lacassagne) suivie de celle de « la recherche » dédiée à ceux qui ont œuvré pour la médecine ou encore celle de « Montluc » avec un magnifique portrait de Jean Moulin (3ème arrondissement, rue du Dauphiné). Qu'attendez-vous pour explorer et visiter Lyon ?

-----

Découvrez nos Bons Plans Sortie à Lyon !

Only Cath
PAR : Catherine Cervoni Only Cath

Lire l'interview de Catherine

Catherine est née et a toujours vécu à Lyon. Aimant cette ville, elle s'intéresse à sa vie culturelle, ses loisirs, ses expositions et à tous les évènements qui animent Lyon. Elle a créé un blog Only Cath sur lequel elle présente ses coups de cœur.

{}