Menu principal Ouvrir le menu de recherche

Des cadeaux rétro pour replonger en enfance

PAR : | 10 nov. 2017

Trop souvent, je regarde autour de moi et me rends compte que j’ai bien grandi, que les années de ma tendre enfance sont bien lointaines, que les choses sont si différentes de nos jours… ça ne nous rajeunit pas tout ça, n’est-ce pas ?

Qu’on se réjouisse : le rétro revient soigner cette mélancolie que beaucoup d’entre nous partagent ! Mode, bonbons, jeux et jouets, divertissements : entre la réédition de la Super Nintendo en version mini en septembre et le reboot bon enfant de Power Rangers sorti dernièrement, on ne sait plus où donner de la nostalgie…

La cerise sur le gâteau ? Toutes ces bribes du passé feront de supers cadeaux pour rappeler des souvenirs d’antan aux plus grands… et en créer de nouveaux pour les plus petits. Le rétro revient en force dans les rayons et quand il s’agit de cadeaux, c’est une bonne alternative aux gadgets modernes.

Suivez-moi - voici un petit aperçu des merveilles rétro à redécouvrir…

  • : Les jeux de cour de récré

La cour de récré, c’était bien plus drôle et bien plus animé que les échanges de banalités autour de la machine à café du bureau, on est d’accord. Certes, on se rappelle les disputes avec les copains et les négociations interminables autour des échanges de pogs, osselets et autres billes, mais on se rappelle surtout des heures passées à s’amuser avec toutes sortes d’objets colorés et, au final, tout simples.

Je me rappelle bien avoir longuement tanné mes parents lors de visites dans les magasins de jouets ou même au bureau de presse du coin, pour un énième paquet de cartes Dragon Ball Z ou un élastique à sauter plus coloré que celui des copines.

Aujourd’hui, je pense que nous serions nombreux à vouloir glisser dans nos poches quelques-uns de ces bibelots rigolos pour s’occuper entre deux piles de dossiers :

  • Des puces sauteuses
  • Un élastique de 3 mètres
  • Des brins de scoubidou
  • Des pétards Pif Paf
  • Un filet de billes
  • Un sachet de Pogs

Avec ça, franchement, je vote pour l’instauration de pauses yoyo en milieu de réunion.

2 : La Super NES

Vous connaissez beaucoup de gens qui n’ont jamais joué sur une console Nintendo ?

Je me souviens encore de Super Mario sur Nintendo(Nintendo Entertainment System). Bon, d’accord, c’était chez les voisins – la Nintendo il fallait vraiment la mériter, et la Super Nintendo puis la Gameboy, je ne vous raconte pas !

Et bien pour ravir tous les fans de « rétro gaming » ou nostalgie du jeux vidéo comme au bon vieux temps, Nintendo réédite cette année la Super Nintendo !

Surfant sur le succès de la réédition de la Super Nintendo, Nintendo promet la console mythique en version compacte, deux manettes, et pas moins de 21 jeux intégrés dont Donkey Kong Country, Street Fighter II Turbo, et Super Mario World !

Avec une sortie prévue fin septembre 2017 la Nintendo Classic Mini : Super Nintendo va faire des jaloux parmi les copains qui n’auront pas mis la main dessus ; je pense que je vais précommander au plus vite…

3 : Les platines vinyles

Vous vous souvenez des annéesoù vous achetiez des CDs ? Des quoi ? De nos jours, ces colonnes de disques qui s’empilaient dans le salon de nos parents tiennent dans nos smartphones, disques durs et autres lecteurs mp3 : compact, pratique, moins cher… mais un peu moins charmant ?

Les nostalgiques du CD seront d’autant plus touchés par le retour du disque vinyle - un son brut, authentique, au potentiel nostalgique inégalé par le streaming en ligne !

L’âge d’or du vinyle, c’était cette époque où nos parents avaient encore les cheveux longs et les disquaires étaient le lieu de rendez-vous des gens cool… Essayons tous ensemble de le faire revivre, avec des platines vinyles au look vintage … mais en plus portables, plus solides, et avec une connexion Bluetooth pour connecter des enceintes, s’il vous plaît.

La platine vinyle est plus moderne et plus high tech, certes, mais elle offre toujours ce son chaud qui nous replonge des décennies en arrière. En plus, elle offre enfin l’occasion de faire usage de la pile de disques vinyles dégottés aux puces !

4 : Les Furbys

Voilà un jouet qui m’a inspiré autant d’envies que de peurs. Non vraiment, vous avez vu leurs têtes ? Je ne vous raconte pas la confusion face à une petite peluche innocente qui d’un côté baragouine d’adorables petits mots incompréhensibles, et d’un côté semble être un croisement entre un hibou dodu et un Gremlins

Toujours est-il que le Furby fut un indispensable du coffre à jouets, et ces jours-ci se vend toujours comme des petits pains grâce à des rééditions toujours plus rigolotes.

Le principe reste le même : vous interagissez avec le Furby, qui apprend la langue progressivement. Sauf que les mouvements et expressions du Furby sont plus poussés que jamais, et vous pouvez désormais interagir par le biais d’une application !

Rayé rose et bleu, à pois verts, avec une licorne ou encore une fourrure Chewbacca… le plus difficile sera de choisir quelle boule de poils parlante ramener à la maison.

5 : Les Tamagochi

Dans la famille des petits robots tout mignons, je me rappelle aussi très bien du Tamagochi. Sauf que pour le coup, c’est parce qu’il occupait mes petits-déjeuners, mes récrés, le temps avec les copains et quelques minutes par ci par là sous le pupitre de la salle de cours. Une vraie obsession.

Il faut dire qu’il fallait faire très attention pour maintenir en vie cette petite chose née sur un écran LCD équipé de trois boutons. Pas plus gros qu’un œuf, on l’accrochait auporte-clef de son sac à dos ou autour d cou, et on le surveillait de près.

Si vous pouvez désormais prendre soin d’un petit Tamagochi sur votre smartphone avec une application (tout aussi chronophage et addictif, j’ai testé), rien ne vaut le petit œuf coloré. Ça tombe bien, vous pouvez en trouver en ligne, et une version toute nouvelle vient également de sortir au Japon.

Alors à défaut d’offrir un chiot, offrez la joie de ramasser des petites crottes virtuelles. Moins tendre, oui, mais aussi moins odorant.

6 : Les X-Files

Nous sommes bien en 2017 ? Série culte des nineties, X-Files a redébarqué sur nos écrans l’année dernière pour une 10ème saison, désormais disponible en DVD.

Les agents Scully et Mulder ont rempilé pour six épisodes de la série qui m’a fourni quelques cauchemars bien tordus il y a maintenant plus de vingt ans.

Je peux vous dire que ça a fait du bien de retrouver un DVD de mes agents FBI préférés au milieu de remakes de Alerte à Malibu et des suites des Visiteurs ! Sincèrement, il y a des choses des années 90 qui devraient rester dans les années 90 – mais X-Files n’en fait pas partie. Tout ce qui nous clouait à nos écrans il y a 20 ans est toujours là, au grand bonheur des nostalgiques et des jeunots qui découvrent :

  • Gillian Anderson
  • David Duchovny
  • Les extra-terrestres
  • Les monstres
  • Les entrepôts cachés
  • Les magouilles du gouvernement
  • Les phénomènes étranges
  • L’Homme à la cigarette
  • La Vérité. En fait non : elle est encore et toujours « ailleurs » …

7 : Le Nokia 3310

Une innovation, un objet mode, une brique, un indispensable… une légende. Le Nokia 3310 a suivi un paquet d’entre nous pendant des années, a survécu à des chutes, des plongées et des chocs qui feraient frissonner les smartphones modernes.

Véritable phénomène du début des années 2000, ce petit téléphone était tout simplement indestructible. Solidité, durée de batterie ahurissante, look extrêmement cool quand on le customisait avec des coques et claviers achetés sur le marché, heures de divertissement (et frustration) sur le fameux jeu Snake… il avait tout pour plaire avant d’être remplacé par les smartphones.

Nokia a bien retenu les ingrédients du succès du 3310, et ressorti une version moderne de l’icône de la téléphonie mobile. Petit prix, autonomie étourdissante, clavier à touches – il a tous les avantages du modèle original, avec en plus un emplacement micro SD, un appareil photo 2 Mpx, le navigateur Opera Mini, une taille et un poids réduits…

Voilà une valeur sûre qui va ravir tous ceux qui attendent de leur téléphone… qu’il téléphone, tout simplement. Avouez-le, revenir au bon vieux temps du « 4 clics sur le 7 pour obtenir un S », c’est un peu tentant…

8 : Labyrinthe

Pour ces jours où plutôt que de sortir se courir après en famille on préférait se crier dessus pour des histoires de petit frère qui a triché, il y avait ces jeux de société cultes. Je crois bien que mon préféré était Labyrinthe, cette chasse au trésor sur plateau en carton, où on bougeait des pièces à tour de rôle jusqu’à atteindre le précieux trésor…

S’il est devenu un peu plus rare pendant un moment, on en trouve encore sur internet, et des rééditions (telles que l’édition Collector, Bob l’Eponge ou encore la version électronique) sont sorties ces dernières années.

Dans le rayon nostalgie je mettrais bien la main également sur Qui est-ce ?, Puissance 4 ou encore La bonne paye : ils n’ont pas pris une ride !

De temps en temps, éteindre la télévision et poser les tablettes pour se retrouver autour d’un jeu de société bourré de souvenirs, c’est du pur bonheur et quelques fous rires garantis.

 

En fait, cela vaut le coup de prendre un peu de recul et de se rappeler comme les choses étaient différentes il y a seulement trente ou même vingt ans. Un petit coup de nostalgie ne fait jamais de mal, et s’il permet de lâcher un peu les smartphones, montres connectées et autres casques de réalité virtuelle, c’est peut-être tout bénef’.

Ça fait peut-être vieillot de dire ça, mais franchement, certaines choses étaient bien autrefois, n’est-ce pas !? Lancer la manette de 64 à travers la pièce ; marchander dans la cour de récré (5 billes contre un mini paquet de fraises Tagada, ça le fait ?) ; s’admirer dans le miroir en jean baggy ; supplier les parents pour une coque de 3310… Revivre tout ça, ça vous dit ?