CITY GUIDE LYON

Birdy Kids, les drôles d'oiseaux du street art lyonnais

PAR : CATHERINE CERVONI | 22.7.2014 |
Birdy Kids, les drôles d'oiseaux du street art lyonnais

Lyon a sa mascotte, non pas celle qui apparaît sur les drapeaux officiels mais celle que ses habitants ont adoptée : un oiseau. Et un drôle d'oiseau, ou plutôt de drôles d'oiseaux ! A l'origine c'est un graffeur lyonnais : Stéphane, connu sous le nom de Knar (prononcer Canard) qui les lâche sur les murs de la ville dès 1989. En 2007/2008, avec Guillaume et Gautier, ils créent le collectif « Birdy Kids » pour que les oiseaux prennent leur envol sous d'autres cieux et sur d'autres supports.

Mais à quoi ressemblent ces volatiles que l'on croise de partout sans arriver à les attraper ? Ce sont des graffitis fait d'aplats colorés et de gros contours noirs. Ces oiseaux rigolos sont tous ronds avec de petites ailes qui, une fois levées, font penser à de grandes oreilles. Sous leurs gros yeux -au strabisme très divergent- une langue toute rose sort d'un bec orangé et proéminent. Avec leurs teintes gaies, vives, acidulées ou tendres ils véhiculent une bonne humeur contagieuse.

Ces oiseaux facétieux ont commencé à se poser en périphérie sur les boulevards autoroutiers urbains ainsi que le long des voies ferrées.

Très vite ils se sont répandus comme une nuée dans le centre ville élisant domicile sur les murs, les panneaux de signalisation et le mobilier urbain.

Récemment ils ont été repérés dans le quartier de Confluence près de la Sucrière, sur les pentes de la Croix-Rousse et dans le quartier de la Guillotière : sur les murs et sur le roller park.

Birdy Kids

Même si ces oiseaux font désormais partie du patrimoine culturel lyonnais, il arrive encore qu'ils soient effacés par les agents de nettoyage de la ville. Mais heureusement ce groupe de street art à Lyon est très productive et s'amuse à en graffer de nouveaux très régulièrement. Ceux-ci sont fait soit à la bombe de peinture soit sur des affiches qui sont ensuite collées sur les murs.

Birdy Kids détourne aussi des panneaux de signalisation s'en servant comme supports pour ses oiseaux multicolores, ou encore des balancelles sur ressort que l'on voit dans les jardins d'enfants en les habillant de leurs pétillants volatiles. Ces créations sont très souvent dérobées par des collectionneurs puisqu'au delà de l'espace public, Birdy Kids expose dans des galeries notamment à Lyon et Paris.

Birdy Kids

© Raphaël Fournier

Ce collectif a également été choisi au printemps 2012 pour être les ambassadeurs d'Onlylyon, l'organisme de promotion de Lyon dans le monde. Il a donc participé à la tournée qui a eu lieu d'avril à juin faisant étape dans une dizaine de grandes villes européennes.Il en a profité pour lâcher ses oiseaux sur leurs murs à la nuit tombée.

La même année, les oiseaux géants avaient envahis la cour d'honneur de l'Hôtel de Ville pour le « street day » : une rencontre des différentes cultures urbaines mêlant graff, danse, BMX, basket …

Birdy Kids

© Groume

Si ces oiseaux plaisent autant c'est parce qu'ils traduisent une joie de vivre communicative. Ils ne sont porteurs d'aucune revendication, d'aucune philosophie. Leur seule ambition est de nous mettre de bonne humeur et c'est un pari gagné.

Les collectionneurs peuvent retrouver les créations de Birdy Kids (tableau, affiches, sculptures, tee-shirts, jouets …) dans leur boutique des pentes de la Croix Rousse (21 rue des Capucins, Lyon 1er) sur leur site internet Birdy Kids et sur leur page Facebook.


ARTICLES SIMILAIRES

Peintures Urbaines : un Art Lyonnais
Lyon en met plein la vue !
Quand Lyon « Traboule »...

-----

Découvrez nos Bons Plans Loisirs à Lyon !

Only Cath
PAR : Catherine Cervoni Only Cath

Lire l'interview de Catherine

Catherine est née et a toujours vécu à Lyon. Aimant cette ville, elle s'intéresse à sa vie culturelle, ses loisirs, ses expositions et à tous les évènements qui animent Lyon. Elle a créé un blog Only Cath sur lequel elle présente ses coups de cœur.

{}