CITY GUIDE LYON

Guignol : le Chroniqueur de l’Epoque

PAR : CATHERINE CERVONI | 1.10.2014 |
Guignol : le Chroniqueur de l’Epoque

Guignol est depuis longtemps passé dans le langage courant. Une télé en a même fait le titre de son émission « les guignols de l’info ». Le lyonnais Laurent Mourguet qui a créé cette désormais célèbre marionnette ne pensait sûrement pas en 1808 qu’elle deviendrait aussi emblématique.

Laurent Mourguet naît à Lyon en 1797, comme ses parents il exerce le métier de canut. Mais l’industrie de la soie va souffrir sous la révolution française et beaucoup d’ateliers vont fermer. Mourguet se reconvertit en arracheur de dents. Pour attirer et amuser les chalands sur les places publiques et foires il utilise une marionnette : un polichinelle.

En 1804 il monte son premier théâtre aux Brotteaux et s’adjoint les services d’un marionnettiste : Lambert Grégoire Ladré dit « père Thomas ». Il s’inspire de ce dernier pour imaginer Gnafron, un savetier bon vivant aux nez et joues rouges qui traduisent son amour pour le vin. Il donnera la réplique à Guignol que Mourguet créé quatre ans plus tard. Il lui prête son apparence : de grands yeux, un nez en canard, des joues rosées et un sourire moqueur. Il l’habille en canut en le coiffant du catogan tressé porté par ces ouvriers. Ce personnage haut en couleur n’a pas la langue dans sa poche. Railleur, rebelle, Guignol représente le contestataire populaire qui prend la défense des petites gens, le canut lyonnais travailleur mais pas toujours très courageux. Il est souvent représenté avec un bâton dont il se sert pour administrer de bonnes corrections à ses comparses. Il aura quelques altercations avec la maréchaussée qui prend forme sous les traits d’un Gendarme (appelé parfois Flageolet, Chibroc, La Ramée) et d’un Brigadier.

Fabrication de Guignol

Les représentations ont lieu dans des castelets, sorte de petite maison dont le fond est peint avec une scène encadrée par des rideaux de théâtre.

Les scénettes qu’il joue sont improvisées et s’inspirent de l’actualité. Elles lui permettent de commenter la vie quotidienne, de critiquer les notables et les autorités, de dénoncer les injustices sociales. Elles remplissent les mêmes fonctions que les médias et émissions satyriques actuels.

Pour pigmenter les dialogues, Guignol et Gnafron vont être dotés d’épouses au caractère acariâtre et bien trempé : Madelon et Toinon. Madelon est le type de la ménagère économe qui tient fermement les cordons de la bourse. Elle n’hésite pas à brocarder son mari et son ami Gnafron, bons vivants cherchant à travailler le moins possible.

A la simplicité de ces personnages s’ajoute le mode d’expression qui utilise « un parler lyonnais » truculent et direct. Certains mots comme gone –qui désigne un enfant ou un jeune adulte- ont dépassé les frontières lyonnaises.

Laurent Mourguet aura 10 enfants dont 2 : Etienne et Rose-Pierre perpétueront la tradition familiale au XIX siècle. Rose Pierre épousera Louis Josserand a qui sera confiée la direction du théâtre. Leurs descendants continueront dans la même veine jusqu’en 1990, date à laquelle Jean-Guy Mourget est dans l’impossibilité physique d’actionner les marionnettes. Il lègue sa collection au village de Brindas qui ouvrira un musée en 2008.

En 1998, le théâtre de la rue Saint Georges, situé au cœur du Vieux Lyon, est racheté par la municipalité et est confié à la compagnie des Zonzons qui présente des spectacles aussi bien pour enfants que pour adultes. Fermé pour travaux jusqu’à l’automne 2014, il organise actuellement des tournées (renseignements : http://guignol-lyon.com/).

Spectacle de Guignol Parc de la Tête d'Or



Où retrouver Guignol :

Les spectacles :

* Théâtre le Guignol de Lyon – la Compagnie des Zonzons

2 rue Louis Carrand - 69005 Lyon

* La Maison de Guignol

2 Montée du Gourguillon - 69005 Lyon

* Guignol un gone de Lyon – La compagnie Daniel Streble

Croix-Rousse - Salle "La Ficelle"

65 boulevard des canuts – 69004 Lyon

* Au parc de la Tête d’Or - Au véritable Guignol

Place de Guignol

Parc de la Tête d'or - 69009 Lyon

 

Les collections :

* Musées Gadagne : musée international de la marionnette et musée de la Ville de Lyon – Lyon : près de 2 000 marionnettes et 1 000 castelets

1 place du petit Collège - 69005 Lyon

* Petit musée fantastique de Guignol

Disagn'Cardelli

6 rue Saint Jean - 69005 Lyon

* Musée- théâtre de Guignol – Brindas

18, montée de la bernade

69126 Brindas

ARTICLES SIMILAIRES

Sortie et dépaysement à l’aquarium du Grand Lyon
La Sucrière, un lieu culturel atypique et novateur
Les Marchés de Lyon : une ballade pleine de rencontres...

-----

Découvrez nos Bons Plans Loisirs à Lyon !

Only Cath
PAR : Catherine Cervoni Only Cath

Lire l'interview de Catherine

Catherine est née et a toujours vécu à Lyon. Aimant cette ville, elle s'intéresse à sa vie culturelle, ses loisirs, ses expositions et à tous les évènements qui animent Lyon. Elle a créé un blog Only Cath sur lequel elle présente ses coups de cœur.

{}