Lien vers le Blog

Un tour de France des start-up les plus prometteuses

 

Partout en France, le monde des start-up est en ébullition et les entrepreneurs sont de plus en plus nombreux à se lancer. Sur la route de l’été, voici quelques leçons à tirer du succès des start-up les plus prometteuses de l’hexagone.

Allier le meilleur de la high-tech au savoir-faire français

Première étape de ce tour de France des start-up : Nantes, pour découvrir la D-Vine. Cette machine adapte le modèle des dosettes de café au monde du vin. Le vin est conditionné en flacon de 10 cl préservant toutes ses qualités. En véritable sommelier connecté, D-Vine les sert ensuite à température idéale, pour une dégustation au verre. La start-up a d’ailleurs été récompensée lors du CES 2016 de Las Vegas, une référence internationale en matière d’objets connectés. Un excellent exemple de produit unique qui applique les technologies les plus avancées à un savoir-faire français mondialement reconnu comme l’œnologie.

Miser sur les transformations de la société

Lorsqu’en 2005 Thierry Debarnot et Anthony Kuntz ont créé à Lyon les bases de ce qui allait devenir Digischool, les deux entrepreneurs ne se doutaient pas qu’ils réuniraient un jour près de 7 millions d’utilisateurs sur leurs différents sites et applications. Aujourd’hui, la start-up se positionne comme l’un des leaders de l’éducation numérique en France et en Europe. Digischool a réussi son développement en même temps que celui de son secteur d’activité, en profonde mutation. Comme pour les domaines de la santé connectée, des services à la personne ou de l’économie numérique, s’appuyer sur l’émergence de tendances fondamentales est un facteur-clé de succès à long terme.

Jouer la carte de l’économie collaborative

Créée en 2013 à Toulouse, la start-up Payname utilise tous les codes de l’économie collaborative et les a parfaitement adaptés au secteur de la “FinTech”. Cette banque nouvelle génération propose en effet une plateforme de “cobanking” innovante qui permet de réaliser des paiements entre particuliers, sans frais. Les commerçants bénéficient également de solutions de paiement et de services comme le paiement différé ou le suivi de colis. Pour créer cette alternative aux banques traditionnelles, la start-up s’est même financée grâce à une campagne de crowdfunding, poussant la logique collaborative jusqu’au bout.

Adapter à la France un succès mondial

Importer en France une idée qui marche aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde a longtemps été un modèle efficace pour les start-up. Même si la méthode est moins facile qu’autrefois, elle reste un bon moyen de se développer. La clé pour réussir est d’adapter le concept original aux spécificités du marché français. Il faut également trouver une niche profitable. Par exemple, à l’image de ce que propose Airbnb pour la location de logements de courte durée, Sailsharing a développé un site de location de bateaux entre particuliers. La start-up met en relation les propriétaires d’embarcations avec des plaisanciers qui souhaitent s’initier au nautisme. Sailsharing a déployé son modèle dans tous les plus grands ports de France, et propose désormais près de 2 000 bateaux disponibles à la location cet été.

Sources :
http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-10-vins-collecte-les-sous-de-particuliers-4225846
http://www.challenges.fr/galeries-photos/start-up/20160205.CHA4766/les-plus-grosses-levees-de-fonds-de-start-up-francaises-en-2016.html
http://nicolasfinot.com/les-fintechs-ces-startups-de-la-finance-qui-veulent-revolutionner-leconomie-de-demain/
http://www.lechotouristique.com/article/enquete-exclusive-50-start-up-a-suivre,77242

Poste un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous avez un commerce et souhaitez travailler avec Groupon ? Cliquez sur "Démarrer" ci-dessous, un de nos Chargés de Partenariat prendra contact avec vous !