CITY GUIDE BORDEAUX

Resto-cave Garopapilles, cuisine et vins d’auteur

PAR : BÉNÉDICTE BAGGIO-CATALAN | 8.12.2014 |
Resto-cave Garopapilles, cuisine et vins d’auteur

Un restaurant où vous pouvez repartir avec une bouteille du vin dégusté à table ? Une cave à vins où vous pouvez goûter sur place des mets sublimes valorisant le vin découvert ? Ne cherchez plus, c’est chez Garopapilles que cela se passe. En haut de la rue Abbé de l’Epée, juste derrière Gambetta, ce resto-cave élégant a ouvert ses portes au début de l’année 2014. Derrière ce concept se cachent deux associés passionnés, chacun maître dans son domaine : Gaël Morand gère d’une main experte la cave et ses 250 références tandis que Tanguy Laviale s’exprime avec talent en cuisine pour une vingtaine de couverts. Sans oublier Antoine Sansfaute, le précieux maître d’hôtel qui porte bien son nom et accueille les clients avec bienveillance et raffinement.

Côté cave, on se veut dénicheur de vins d’auteur. Une majorité de vins français, mais seulement 20% de Bordeaux. Gaël révèle des domaines du Languedoc ou d’Alsace, de Bourgogne ou du Rhône. Ses coups de coeur du moment : Domaine de Montcalmès 2010 (Coteaux du Languedoc, 30€), Domaine Pavelot cuvée « Sous Frétille » (AOC Pernand Vergelesses, 30€) ou encore Domaine des Creisses (Languedoc, 14€). Son but n’est autre que de vous faire découvrir des trésors œnologiques, à déguster chez vous ou sur place, au cours de dîners vignerons ou de « L’Apéro du mercredi », qui se tient deux fois par mois.

Garopapilles

En cuisine, Tanguy Laviale, 33 ans, diplômé de l’Ecole Ferrandi, a fait ses armes en haute gastronomie, au Pavillon Ledoyen, chez Lasserre et au Carré des Feuillants. Il a travaillé 3 ans au Château Haut-Bailly, réputé pour sa Table Privée. Il avait à cœur d’ouvrir un restaurant à échelle humaine, « comme à la maison » au sens noble du terme, tout en proposant une cuisine d’auteur raffinée. Le décor est sobre et élégant, clair et apaisant, la petite cour aménagée prolonge la salle en plein air, parmi les jardinières de plantes aromatiques et de fleurs rares et inconnues répondant aux doux noms d’agastache, tagète, sauge ananas ou bourrache. Tanguy propose un menu unique surprise à base de deux entrées, un plat et un dessert, qu’il crée, modifie et fait évoluer à l’envi. Saucier de formation, les cuissons des viandes et leur jus n’ont pas de secret pour lui. Il aime cuisiner la caille et le pigeon, tout en étant touché par la sensibilité du poisson. Côté légumes, la courgette violon a son fanatique. Il la propose notamment farcie avec des tomates confites, citron confit, basilic et pignons, accompagnée d’une caille rôtie aux pleurotes.

N’hésitez pas à pousser la porte de ce lieu hors normes, on s’attachera à vous y reconnaître et à s’adapter à vos envies.

Garopapilles

62, Rue Abbé de l'épée, 33 000 Bordeaux

Tél. 09.72.45.55.36

Crédit Photos : V.Perillat, Socreativ pour Garopapilles


ARTICLES SIMILAIRES

Tapas musicales au Pavé Dans La Mare pour une soirée conviviale
Aux Quatre Coins du Vin ou comment s’initier au vin d’ici et d’ailleurs
Une pause dej’ saine et équilibrée au Comptoir Bio

-----

Découvrez nos Bons Plans Restaurant à Bordeaux !

My Little Spoon
PAR : Bénédicte Baggio-Catalan My Little Spoon

Lire l'interview de Bénédicte

Bénédicte, bordelaise de 28 ans, partage ses coups de cœurs culinaires et gourmands sur son blog My Little Spoon depuis 2008. Les « pérégrinations de sa petite cuillère itinérante » la mènent à de belles découvertes made in Bordeaux, entre nouvelles adresses, lieux tendance et véritables monuments gastronomiques locaux. Auteur culinaire, elle a notamment écrit en 2011 un ouvrage sur la cuisine des poissons de l’Atlantique paru aux Editions Sud-Ouest. Un pied dans les vignes un autre en cuisine, Bénédicte Baggio est à l’écoute de sa ville, surfant sur cette dynamique urbaine remarquable qui souffle sur la ville de Bordeaux depuis quelques années.

{}